Performances / Performances

Summaries of performances are listes below. /Les résumés des performances sont disponibles ci-dessous.

___________________________________________________


PF-01

Un séminaire pour apprendre à travailler ensemble, des artistes au service de l’interprofessionnalité.

Annezo Françoise, AFDET ‘Association Française de développement de l’éducation thérapeutique),
Durupt Véronique, artiste,
Renaut Pierric, (Département de médecine générale de Rennes  Université de Rennes1 (France),
Fiquet Laure (département de médecine générale de Rennes, Université de Rennes1, France).

Saturday April 16 / Samedi 16 avril
14:30-15:00

Fairmount Queen Elizabeth / Convention Floor/ St-Charles

La formation interprofessionnelle des étudiants en santé est une étape indispensable pour former des professionnels capables de travailler ensemble au service du patient.
Une expérience de formation interprofessionnelle auprès d’étudiants de 8 filières de santé (diététiciens, ergothérapeutes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, sages-femmes, pharmaciens, médecins de famille) a été mise en place depuis 2009 en France. Une équipe de formateurs de différentes filières a conçu cette formation centrée sur les apprenants pour leur permettre d’apprendre à travailler ensemble. Chaque année, une centaine d’étudiants participe à 6 journées de formation autour de trois thématiques : les représentations et les rôles des professionnels de santé, la place du patient et l’éducation thérapeutique comme pratique interprofessionnelle, la construction d’un projet de santé.
Des méthodes pédagogiques nouvelles ont été imaginées, dont certaines impliquent des artistes.
Un travail sur les représentations que les étudiants ont des autres professions inaugure le séminaire. Deux professionnelles du spectacle s’emparent des productions de ce premier travail et les donnent  à voir sous sous forme de saynètes de Comedia dell arte. Elles mettent  ainsi en en perspective les représentations des étudiants Ces saynètes sont ensuite analysées en groupe pluriprofessionnel  ce qui permet un travail de déconstruction.
Une vidéo intitulée « Les Zautres » a été réalisée. Le clown a été choisi comme forme d’improvisation. En reprenant les traits de chaque profession, les interprètes mettent en lumière la manière dont les professionnels de santé se représentent les autres. La vidéo est ensuite retravaillée par les étudiants pour prendre conscience des obstacles au travail collaboratif et des perspectives d’amélioration.
Nous proposons de présenter ces expériences d’implication des artistes au sein d’une formation interprofessionnelle à travers l’expérience de formateurs et des artistes eux-mêmes ainsi que de la présentation de leurs créations.
Mots clés : Education interprofessionnelle,  artistes, formation médicale initiale.

 

_________________________________________________


PF-04

Le « mur de la rencontre »: l’art comme espace de transmission et de partage de savoirs sur les soins de santé en milieu urbain destinés aux Inuit

Mélissa Sokoloff, doctorante en sciences humaines appliquées, Université de Montréal

Saturday April 16 / Samedi 16 avril
10:30-11:00

Fairmount Queen Elizabeth / Convention Floor/ Hochelaga 6

Un certain mur dû à de la méconnaissance ou du racisme envers les Inuit semble entraver  la prestation des soins de santé qui leurs sont destinés1. Dans ce contexte, mon œuvre participative, issue d’une recherche-création, vise à faire réfléchir sur des modes alternatifs d’entrée en relation. L’œuvre consiste en une plaque en acier suspendue afin d’y aimanter des tissus, des grilles et des matériaux à connotation  inuite, comme de la peau de phoque. J’ai réalisé cette œuvre dans une démarche auto-ethnographique pour me situer culturellement, alors que je proposais des activités artistiques et artisanales à des Inuit de passage à Montréal pour leurs rendez-vous médicaux. Ces activités ont eu lieu de façon hebdomadaire pendant six mois au Module du Nord Québécois, qui héberge cette population en particulier. La performance consistera à ré-expérimenter ma « sculpture mouvante » avec des personnes de l’audience incluant si possible des professionnels de la santé. Je souhaite que l’œuvre me permette de réfléchir sur ses limites et ses possibilités pour la transmission des résultats préliminaires de mon autoethnographie. Les questions suivantes seront explorées : Créer en parallèle suffit-il pour se rencontrer? Comment la rencontre se module-t-elle lors de la création? L’objet artistique facilite-t-il la rencontre en dirigeant l’attention vers quelque chose d’autre? Un carnet à croquis sera mis à disposition pour que les participants puissent partager les savoirs liés à leur expérience. L’audience pourrait donc apprendre d’autres façons d’entrer en relation et l’adapter à leur pratique professionnelle auprès d’Inuit.

Mots clés : Art relationnel, soins de santé, Inuit

Référence :
Conseil canadien de la santé (2012). Empathie, dignité et respect : Créer la sécurisation culturelle pour les Autochtones dans les systèmes de santé en milieu urbain. Toronto: Conseil canadien de la santé. Repéré le 10 octobre 2014 à http://www.conseilcanadiendelasante.ca/rpt_det.php?id=437

 

________________________________________________


PF-06

“Silencing Struggle”: Exploring Medical Student Experiences Through Verbatim Theatre

Jelena Poleksic (McMaster University)
Hartley Jafine (McMaster University)

Friday April 15 / Vendredi 15 avril
16:00-16:30

Fairmount Queen Elizabeth / Convention Floor/ Matapédia

North American medical students are in distress and research demonstrates that they are under more duress than their non-medical peers (Rahimi et al., 2014). This phenomena is especially troubling given that burnout is increasing in medical school (Dyrbye et al., 2010) and physicians have higher rates of suicide than the general population, suggesting that depression may onset during undergraduate medical education. Unfortunately, many medical students choose not to seek help, citing professional stigma and lack of confidentiality (McPartland Sowa, 2014). This avoidance illustrates the downplaying of problems within the medical community. To explore the experience of undergraduate students at McMaster’s Michael G. DeGroote School of Medicine, a piece of verbatim theatre, called « Silencing Struggle », was created. Verbatim theatre is a form of research-based theatre where the play is constructed entirely from interview transcripts. “Silencing Struggle” was composed from the interviews of current medical students exploring topics such as motivation for medicine, curriculum/culture, stressors, and self-care. Overall, participants identified concerns around mental health and their reluctance to take advantage of resources due to fears around confidentiality and professional consequences. “Silencing Struggle” acts to incite an important dialogue within the medical education community, allowing student voices to speak directly to medical education. A staged reading of the script will allow for reflection on medical culture, advocate for change, and enhance wellness. The piece asks what interventions can be implemented in the earlier stages of education to prevent medical student mental health from being compromised.

Key words: arts-based research, mental health, medical culture

Citations:
Dyrbye, L. N., Thomas, M. R., Power, D. V., Durning, S., Moutier, C., Massie Jr, F. S., … Shanafelt, T. D. (2010). Burnout and serious thoughts of dropping out of medical school: A multi-institutional Study. Academic Medicine, 85(1), 94-102. doi:10.1097/ACM.0b013e3181c46aad
McPartland Sowa, A. (2014, September 16). Suicide and the young physician. The Atlantic. Retrieved from http://www.theatlantic.com/health/archive/2014/09/suicide-and-the-young-physician/380253/

 

 

TOP/HAUT

Publicités